Mercredi 16 mai 2018

Vous êtes sur le point de concrétiser votre achat immobilier ? N’oubliez pas de souscrire à une assurance emprunteur ! Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

L’assurance emprunteur : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance emprunteur vous couvre en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité de travail et si vous le souhaitez, de perte d’emploi.
Depuis la loi Lagarde de 2010, l’assurance emprunteur permet d’assurer votre prêt immobilier auprès de l’assureur de votre choix. Et donc 2 solutions s’offrent à vous : souscrire un contrat de groupe (nom donné à l’offre d’assurance de la banque) ou une assurance déléguée auprès de l’assureur de votre choix, mais dans ce cas l’emprunteur doit vérifier que les garanties du contrat délégué soient « équivalentes » à celles du contrat groupe.
Avec la loi Hamon, depuis 2014, vous pouvez changer votre contrat d’assurance, s’il ne vous convient plus, dans les 12 mois de souscription.
Enfin, grâce à l’amendement Bourquin de la loi Sapin II, il est possible, depuis le 1er janvier 2018, de résilier un contrat à chaque date anniversaire. Cet assouplissement de la loi vous permet ainsi d’accéder à des tarifs plus compétitifs et à une offre mieux adaptée à votre profil.

Soyez vigilant lors du choix de votre assurance emprunteur

La pratique d’un sport à risque, ou encore, certaines professions peuvent être exclues de l’assurance emprunteur. De plus, en cas de problème de santé, l’assureur peut aussi vous fixer des exclusions.
Enfin l’âge, est la principale raison d’exclusion de garantie, et sachez notamment que 65 ans est l’âge limite d’adhésion pour l’assurance décès. Ainsi, vérifiez bien les situations non couvertes par les différentes assurances emprunteurs, et n’hésitez pas à chercher un assureur adapté à votre situation.

Vous pouvez racheter certaines exclusions de garantie. Moyennant une surprime, votre assurance de prêt peut en effet accepter de vous couvrir pour des risques non compris dans les garanties d’origine. C’est par exemple le cas pour certaines pathologies. Dans d’autres cas, notamment pour les exclusions liées à votre profession, vous n’aurez d’autre choix que d’opter pour un contrat d’assurance spécifique.
Concernant la fixation des quotités pour chaque garantie, c’est-à-dire la part du prêt assurée pour chaque emprunteur, plusieurs éléments sont à prendre en compte comme vos situations financières et vos situations professionnelles et familiales. Le niveau de protection de chaque personne est donc défini par la quotité, dont le total ne peut être inférieur à 100 %.
Enfin, privilégiez les mensualités dégressives, calculées sur le capital restant dû. S’il n’est certes pas commode de devoir payer plus en début de prêt, le calcul dégressif permet généralement d’économiser plus de 10% du coût total du prêt.

Faites confiance à L’Immo Neuf by Jérôme Nicol

Spécialiste de l’immobilier neuf à Grenoble, Jérôme Nicol vous conseille et vous accompagne dans votre projet d’investissement dans un programme neuf sur Grenoble. Fort d’une expérience de près de 30 ans dans la vente de logements neufs, je vous apporte tous les renseignements sur les aspects d’un investissement immobilier. Venez me rencontrer !

Retour aux actualités